• Deviens ce que tu es

     

     

    Quand on est bien usé et que l'on a fait le tour de tous les espoirs,

    Que l'on a trop longtemps vidé ses yeux sur le chemin de la vie droit ou tordu,

    Que l'on ne sait plus bien où l'on pourrait encore poser ses arrières, ses affects et tout le reste,

    Quand on ne souhaite pas enfanter dans avenir proche

    Quand plus rien ne suffit à rien ni à personne et puis la vie nous sépare nous qui nous aimions tant ou un truc dans le genre

    Quand on végètera stoned sur un lit d'hôpital en proie à des rêves morphiniques de bonheurs et d'illusions perdus avec un visage maternel inondant notre aurore débile et cherchant à nous planquer face à nous-mêmes la honte de ce corps en perdition,

    Quand on arrivera aux saintes portes de la mort avec sa gueule luciferienne et quelques moisissures, 

    Que restera-t-il alors ? 


    Quand Nietzsche dit "deviens ce que tu es" cela signifie-t-il que tu dois accomplir la mort que tu portes en toi ?

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :